ACCUEILActualités
Dernière mise à jour :
samedi 6 juin 2020





   
Déclaration de l’association Josette et Maurice Audin
jeudi 23 avril 2020
Dans une déclaration que publie l’Humanité, l’Association Josette et Maurice Audin alerte sur les sévères limites à l’ouverture des archives de la part d’un service du premier ministre, en dépit des promesses formulées par Emmanuel Macron.

Archives, secret défense et crise sanitaire : le rôle opaque du Secrétariat général de la défense et de la sécurité nationale (SGDSN)

L’association Josette et Maurice Audin se situe dans un long combat contre la raison d’État. Elle poursuit l’engagement du Comité fondé pendant la guerre d’Algérie par Pierre Vidal-Naquet et Laurent Schwartz pour établir la vérité, contre des mensonges de l’armée et de l’État, sur la mort, en juin 1957, de Maurice Audin, jeune mathématicien membre du parti communiste algérien qui participait à la lutte pour l’indépendance algérienne. C’est un engagement « dreyfusard » d’une durée inédite dans l’histoire de France, contre les abus du « secret défense ».

C’est au nom de cet engagement que nous nous permettons d’aborder dans ce texte des questions apparemment aussi éloignées que la liberté d’accès aux archives et la gestion de la crise sanitaire.

Sur l’affaire Audin, nous avons accueilli avec satisfaction le 13 septembre 2018 la déclaration du président de la République, Emmanuel Macron, qu’il a transmise personnellement à Josette Audin, la veuve de Maurice Audin, reconnaissant ces mensonges. Il a en effet pleinement reconnu la responsabilité de L’État dans son assassinat par les membres de l’armée française qui le détenaient, de même que l’existence d’un système ayant produit beaucoup d’autres disparitions forcées. Et il a annoncé l’ouverture des archives concernant toutes les disparitions pendant la guerre d’Algérie, qu’il s’agisse de civils ou de militaires, de Français ou des milliers d’Algériens autochtones qui ont connu le même sort que Maurice Audin (voir le site : "Alger 1957 - Des Maurice Audin par milliers").

Or, nous avons appris en décembre 2019 la publication d’un décret qui, au prétexte de « secret défense », crée au contraire de nouvelles restrictions au travail historique sur les archives de la guerre d’Algérie. Il prescrit une application nouvelle et encore plus restrictive d’une instruction interministérielle de 2011, texte non législatif, intitulée IGI 1300. Cette instruction, comme le décret du 2 décembre 2019 qui en « durcit » l’application, entrave la consultation des documents en demandant que ceux qui furent tamponnés « secret » ne soient pas communiqués avant que l’armée ou les institutions qui les ont émis acceptent de les « déclassifier » pour les rendre communicables. C’est une restriction sans précédent de l’accès aux archives contemporaines qui a suscité une pétition largement soutenue (voir aussi le site "Histoire coloniale et postcoloniale"). Ainsi, loin d’être mise en œuvre, la déclaration présidentielle de 2018 se trouve contredite par ces textes qui outrepassent la loi en vigueur sur les archives.

C’est un organisme aussi discret qu’opaque rattaché au Premier ministre, le Secrétariat général de la Défense et de la Sécurité nationale (SGDSN), qui est à l’origine de ce décret du 2 décembre 2019. Il a, par ailleurs, fait parler de lui récemment lors de la crise sanitaire que nous traversons, puisque nous avons appris par la presse que c’est lui qui a été également à l’origine, parmi d’autres responsabilités, de la décision, de 2011 à 2013, de ne pas renouveler le stock de masques protecteurs constitué par la France (600 millions de masques FFP2 en 2011) dans la perspective d’une possible pandémie. Et qu’il a été, il y a peu, à l’initiative du blocage d’une livraison de quatre millions de ces mêmes masques commandés, au plus fort de leur catastrophe sanitaire, par l’Italie et par l’Espagne à l’entreprise suédoise Mölnlycke, ainsi que de celui de commandes faites par des régions françaises à destination de leur personnel hospitalier (toutes ces informations ont été publiées notamment par le quotidien le Monde). Un organisme administratif qui apparaît comme omnipotent sur des questions gravissimes et dont les décisions aussi discrètes qu’impératives ne cessent de nous étonner. Son rôle ne doit-il pas susciter enquêtes et interrogations politiques ? Pour ce qui est des archives, fin mars 2020, d’autres éléments ont été publiés à l’initiative du Service interministériel des Archives de France (SIAF) : une liste d’archives relatives à la disparition de Maurice Audin, un arrêté concernant des archives sur les disparitions forcées dans la guerre d’Algérie, ainsi qu’un guide numérique en ligne pour aider aux recherches sur les différents disparus de cette guerre. Tous sont utiles mais ils opèrent un tri arbitraire et discutable parmi les archives déclarées consultables ou accessibles sous dérogation, ils recensent nombre de documents déjà connus et semblent en ouvrir peu de nouveaux.

Ces ouvertures d’archives « au compte-gouttes », ces « morceaux choisis », ne sauraient nous satisfaire. L’État ne doit pas être le « directeur de recherches » des historiens en leur ouvrant successivement et parfois partiellement tel ou tel fonds. Connaître les conditions de la mort de Maurice Audin implique la consultation d’autres archives que celles qui sont désignées par cet arrêté comme « Les archives concernant Maurice Audin ». Il en va de même pour la recherche de la vérité sur les milliers d’autres disparitions forcées du fait des forces de l’ordre françaises (voir la journée d’étude qui s’est tenue à l’Assemblée nationale le 20 septembre 2019 et dont les actes ont été publiés en ligne par la Revue des Droits de l’Homme du Credof). C’est l’ensemble des archives de la guerre d’Algérie qui doivent, pour cela, être entièrement accessibles dans le cadre des seules limites fixées par la loi (loi sur les archives du 15 juillet 2008). Comme cela a été décidé en 2015 pour l’ensemble des archives françaises de la Seconde Guerre mondiale.

C’est par abus que les notions de « secret défense » et de « vie privée » sont invoquées pour couvrir le secret et la raison D’État. La totalité des archives françaises jusqu’aux lendemains immédiats de l’indépendance de l’Algérie doivent être consultables. En quoi, les informations qu’il y a plus de soixante ans les généraux Salan et Massu voulurent garder « secrètes », parfois pour dissimuler des crimes, peuvent-elles concerner la défense de la France de 2020 ?

C’est au nom du long combat contre la raison d’État qu’a été, soixante ans après l’affaire Dreyfus, l’affaire Audin, que nous nous permettons de poser publiquement des questions, au-delà de cette affaire Audin et de la liberté d’accès aux archives, sur le rôle du SGDSN dans L’État. Nous ne sommes pas « l’anti-France », comme nos prédécesseurs du Comité Maurice Audin ont été accusés de l’être. Tout au contraire. Notre demande de transparence et de vérité est conforme à l’image de la France qui est la nôtre et qui doit prévaloir au XXIe siècle. C’est en reconnaissant les crimes commis en son nom à certains moments de son histoire, en n’ayant pas d’organismes opaques au sein de son État, qu’elle peut être fidèle aux droits de l’homme qu’elle a eu le mérite de proclamer.

Le 21 avril 2020.

Pour l’association Josette et Maurice Audin : Pierre Mansat, Pierre Audin, Nils Andersson, Michel Broué, Marianne Debouzy, François Demerliac, Fatiha Hassanine, Gilles Manceron, Jean-Pierre Raoult, Fabrice Riceputi, André Salem.

Dans la rubrique :
  1. Appel de Bamako (18 janvier 2006)
    6 mars 2006

  2. JOSEPH KI-ZERBO : UN GRAND AFRICAIN NOUS A QUITTÉ
    15 décembre 2006

  3. FORUM SOCIAL MONDIAL de NAIROBI
    25 janvier 2007

  4. FORUM SOCIAL MONDIAL à NAÏROBI : Lalao Randriamampionona (Madagascar)
    29 janvier 2007

  5. CONTRE LE SOMMET FRANCE-AFRIQUE : SOLIDARITE INTERNATIONALE
    11 février 2007

  6. 7ème FORUM SOCIAL MONDIAL - NAIROBI 2007 : 1/Déclaration de l’AG des mouvements sociaux 2/ Déclaration sur la dette
    26 février 2007

  7. REPONSES de Marie-George Buffet, Arlette Laguiller, Ségolène Royal, François Bayrou, Olivier Besancenot et José Bové
    31 mars 2007

  8. DISPARITION DE JEAN SURET-CANALE : 1/ Message de l’AFASPA ; 2/ Témoignage paru dans le journal L’Humanité du 26 juin 2007
    9 juillet 2007

  9. LETTRE OUVERTE À NICOLAS SARKOZY
    10 août 2007

  10. JOURNÉE ANTI-COLONIALISTE ET ANTI-IMPÉRIALISTE À L’OCCASION DU 42ème ANNIVERSAIRE DE L’ASSASSINAT DE MEHDI BEN BARKA
    24 octobre 2007

  11. Denis Sassou Nguesso au Sénat le 6 décembre. Un dictateur à l’honneur...
    4 décembre 2007

  12. SAUVEGARDONS LA LAÏCITÉ DE LA RÉPUBLIQUE
    9 février 2008

  13. L’AFRIQUE REFUSE LA MISERE
    14 avril 2008

  14. MAGHREB DES LUTTES SOCIALES
    14 février 2009

  15. LES PRIX DU COLONIALISME DE L’ANNEE
    25 février 2009

  16. Point d’orgue du concert de Manu Chao à la fête de l’Humanité : la solidarité avec le peuple sahraoui
    16 septembre 2009

  17. Le combat anticolonialiste dans la France d’aujourd’hui est-il dépassé ?
    21 janvier 2010

  18. Les affameurs de l’Afrique persistent et signent
    18 octobre 2010

  19. Appel de l’UGTG (Union Générale des Travailleurs de Guadeloupe)
    2 décembre 2010

  20. Lettre des députés de la délégation GUE/NGL au conseil international et aux organisateurs du Forum Social Mondial.
    8 février 2011

  21. DECLARATION FINALE DU FORUM SOCIAL MONDIAL DE DAKAR
    17 février 2011

  22. « Non à l’engrenage militaire ! Arrêt des bombardements, Cessez-le-feu. Oui aux solutions politiques. »
    31 mars 2011

  23. les luttes des femmes maghrébines pour la démocratie et l’égalité des droits
    29 juin 2011

  24. CONTRE L’OUBLI, POUR LA RECONNAISSANCE DU CRIME
    13 octobre 2011

  25. LES LAUREATS 2012 DU PRIX DU COLONIALISTE ET DE LA FRANÇAFRIQUE
    28 février 2012

  26. LES FEMMES DANS LES MOUVEMENTS D’EMANCIPATION DES PEUPLES, ET APRES ?
    1er mars 2012

  27. ENGAGEMENTS DE FRANÇOIS HOLLANDE
    13 mai 2012

  28. APPEL POUR UN TRAITE DE PAIX ET D’AMITIE ENTRE LA FRANCE ET L’ALGERIE
    14 août 2012

  29. Rassemblement contre la réception à l’Elysée de Blaise Compaoré Lundi 17 septembre 2012 18H30 à Paris à la Fontaine des innocents Paris 1er près des Halles
    17 septembre 2012

  30. COMMEMORATION DU 17 OCTOBRE 1961
    16 octobre 2012

  31. HÉRITAGE COLONIAL ET OPPORTUNITÉS D’ÉMANCIPATION DE NOS PEUPLES D’AFRIQUE, par Ibrahima Sène (PIT/Sénégal)
    29 octobre 2012

  32. LES AFRICAINES CONTRE LA GUERRE
    29 novembre 2012

  33. Ouverture de la Semaine au siège du Parti Communiste Français
    18 février 2013

  34. FORUM SOCIAL MONDIAL de TUNIS du 26 au 30 mars 2013
    8 avril 2013

  35. Manifestations et blocage dans les plantations africaines de Bolloré
    5 juin 2013

  36. Henri Pouillot appelle le Président de la République au devoir moral de la France
    21 juillet 2013

  37. 1/ Communiqué du REPAR : BOLLORÉ VA-T-IL REPONDRE AUX RIVERAINS LE 27 NOVEMBRE ? 2/ REPRESSION EN SIERRA LEONE : ARRESTATION DES PAYSANS EN LUTTE CONTRE LES ACCAPAREMENTS DE TERRE
    26 novembre 2013

  38. A Paris le 10 mai 2014 commémoration de l’abolition de l’esclavage en 1848
    7 mai 2014

  39. L’épidémie de fièvre Ebola, n’est pas due à une malédiction divine
    3 septembre 2014

  40. René Vautier le militant anticolonialiste, cinéaste français le plus censuré, nous a quittés
    4 janvier 2015

  41. Deuxième Légion d’Honneur remise au chef des tortionnaires marocains
    16 février 2015

  42. COLONIAL TOUR 2015
    17 février 2015

  43. Pour un procès en révision des tirailleurs « sénégalais » rescapés du massacre de Thiaroye
    26 avril 2015

  44. Appel à Rassemblement VENDREDI 8 MAI 2015
    5 mai 2015

  45. Lettre au Président de la République
    18 septembre 2015

  46. 50ème anniversaire de l’enlèvement et de la disparition de Mehdi Ben Barka
    24 octobre 2015

  47. Appel à rassemblement public vendredi 18 décembre 2015, de 15h30 à 17h30, devant l’Ambassade de Djibouti, 26 rue Emile Menier Paris 16ème - Métro Porte Dauphine
    16 décembre 2015

  48. Les multinationales contre l’information ?
    26 mars 2016

  49. Appel à Rassemblement : "L’AUTRE 8 MAI 1945"
    24 avril 2016

  50. 51ème anniversaire de l’enlèvement de Mehdi Ben Barka
    26 octobre 2016

  51. Un front des Africains contre le franc CFA le 7 janvier 2017
    7 janvier 2017

  52. Bachir Ben Barka et Me Maurice Buttin mis en examen
    21 janvier 2017

  53. Il y a 60 ans Fernand Iveton, Mohamed Ounnouri et Ahmed Lakhnache étaient guillotinés
    11 février 2017

  54. Ouverture à l’Espace Oscar Nemeyer Place du Colonel Fabien
    21 février 2017

  55. Questions aux candidats à l’élection présidentielle 2017
    22 février 2017

  56. INALCO, 29 mars 2017... Rencontre transdisciplinaire "1947 - 2017, L’INSURRECTION MALGACHE : HISTOIRE UNIVERSITAIRE, MEMOIRES POPULAIRES"
    27 mars 2017

  57. Colloque commémoratif. 29 mars 2017. CRIMES COLONIAUX - 2017 - Reconnaissance ?
    28 mars 2017

  58. Questions aux candidats restées sans réponse !
    22 avril 2017

  59. Lettre aux candidats aux législatives et à leurs partis et mouvements
    28 mai 2017

  60. Réponse du Parti Communiste Français aux questions posées par l’AFASPA à l’occasion des élections législatives
    2 juin 2017

  61. Réponse de Pablo Granda, candidat Front de Gauche dans l’Essonne à l’élection législative 2017
    17 juin 2017

  62. LES MARCHES POUR LA PAIX
    22 septembre 2017

  63. 17 octobre 1961 - 17 octobre 2017 56ème Anniversaire - Vérité et Justice
    11 octobre 2017

  64. Utilisation des armes chimiques au cours des guerres coloniales françaises
    23 avril 2018

  65. Le mouvement altermondialiste et anticolonialiste perd une de ses grands penseurs-militants
    15 août 2018

  66. D’un continent à l’autre, le néocolonialisme rapporte gros
    15 août 2018

  67. Marche pour la Paix - Paris 22 septembre 2018
    23 septembre 2018

  68. 17 Octobre 1961 - 17 octobre 2018
    15 octobre 2018

  69. Pour défendre sa souveraineté et son indépendance en Océanie la France recolonise-t-elle la Nouvelle-Calédonie ?
    26 octobre 2018

  70. L’Arnaque de la France coloniale en Kanaky
    2 novembre 2018

  71. Message d’SOS Méditerranée
    7 décembre 2018

  72. Hommage à Josette Audin
    5 février 2019

  73. Ils se sont opposés à la guerre d’Algérie, les amis des frères témoignent.
    6 février 2019

  74. Appel au rassemblement devant l’Ambassade du Maroc à Paris
    25 février 2019

  75. Soirée de solidarité avec Mohamed Kadamy Président du FRUD
    19 mars 2019

  76. Programme du Salon anticolonial et antiraciste des 6 & 7 avril 2019
    30 mars 2019

  77. Soirée de solidarité avec les prisonniers politiques
    11 avril 2019

  78. Alerte des organisations participant au Salon anticolonial 2019
    25 avril 2019

  79. Réponse de Ian Brossat au courrier de la Présidente des Amis de la RASD
    23 mai 2019

  80. au rendez-vous des actionnaires du Groupe Bolloré
    30 mai 2019

  81. Regard croisé sur les mouvements citoyens algérien et soudanais
    4 juin 2019

  82. MARCHE POUR LA PAIX ET LE CLIMAT
    20 septembre 2019

  83. Commémorations de la répression du 17 octobre 1961 contre les Algériens
    14 octobre 2019

  84. Communiqué des intellectuels africains sur les réformes du Franc CFA
    8 janvier 2020

  85. Message de condoléances adressé au Parti AKFM et à l’Equipe d’Imongo Vaovao suite au décès du Camarade Eric Rakotomanga
    28 janvier 2020

  86. Déclaration du Mouvement de la Paix
    14 février 2020

  87. Nouveaux leviers contre les accaparements de terre des groupes Socfin et Bolloré
    2 mars 2020

  88. L’HUMANITÉ ÉBRANLÉE ET LA SOCIÉTÉ EFFONDRÉE PAR UN PETIT MACHIN.
    2 avril 2020

  89. Pendant la pandémie du coronavirus, pas de confinement pour le racisme
    12 avril 2020

  90. La réalisatrice Sarah Maldoror est décédée le 13 avril 2020
    17 avril 2020

  91. Déclaration de l’association Josette et Maurice Audin
    23 avril 2020

  92. “Business as usual” chez Socfin et Bolloré
    25 mai 2020