ACCUEILL’Afrique bouge> Djibouti
Dernière mise à jour :
vendredi 3 novembre 2017





   
Et la répression continue
Le FRUD condamne le massacre qui fait suite à une répression continue depuis l’été 2015
samedi 26 décembre 2015
La LDDH nous informe qu’Abdourahman Mohamed Guelleh, Secrétaire Général de l’USN, et Eleyeh Hassan Ali,membre de l’opposition,ont été présentés au parquet le 24 décembre vers 23 heures, puis placés en détention provisoire à la prison de GABODE et ce en catimini. Ils avaient été arrêtés au cours de l’assaut sanglant mené dans la maison où se tenait la réunion de Haut Conseil de l’USN le lundi 21 décembre.

La police a torturé messieurs Abdourahman TX et Eleyeh Hassan lors de leur détention et plusieurs membres de l’opposition ont été arrêtés ces derniers jours et sont actuellement détenus dans des différents centres interrogatoires de la police et la gendarmerie. Le secret total entoure ces détentions.

L’ancien ministre Mr Hamoud Abdi Souldan qui avait été blessé au cours de l’assaut du 21 décembre, a été admis à l’hôpital militaire français BOUFFARD où la police a tenté de venir arrêter les opposants hospitalisés. Après que les militaires français s’y soient opposés, des barrages ont été installés par la police sur les routes menant à l’hôpital.

La LDDH dénonce la justice expéditive et demande aux autorités du pays de respecter le code pénal et la constitution du pays pour que les détenus puissent bénéficier l assistance d’un avocat et d’un médecin.

D’après nos information, les Etats Unis ont condamné ces événements. On attend la réaction des autorités françaises,européennes et japonaises qui sont aux premières loges avec leurs bases militaires pour être informées.

De son côté, le FRUD condamne avec la plus grande fermeté la tuerie de Balbala, un crime odieux perpétré par les forces de l’ordre à l’encontre de la communauté Yonis Moussa appartenant au clan Issa, qui s’apprêtaient à organiser une cérémonie traditionnelle annuelle. Il précise que "Cette escalade meurtrière fait suite à une répression inouïe depuis début 2015 contre les populations civiles, victimes de leur soutien aux forces démocratiques : FRUD et USN : Répression des civils dans les régions des Mablas et des Goda en février et avril 2015.

En juillet 2015 ; les habitants du triangle Moussa Ali Syaru Garabtissan ont été privés d’accès aux points d’eau pour complicité avec le FRUD, entraînant le départ de 2 000 personnes vers l’Ethiopie ; fuyant la répression et la soif. En octobre 2015, 53 personnes ont été arrêtées et torturées, à cause de leurs liens de parenté avec les membres du FRUD, 25 d’entre elles sont emprisonnées à Gabode.

Plus d’une centaine de personnes membres ou sympathisants de l’USN ont été arrêtées depuis novembre 2015, des députés de l’USN ont subi des violences physiques de la part de la police. 23 personnes ont été violemment frappées et arrêtées le 20 décembre au point d’eau d’Adgeno par l’armée qui se venge de ses échecs face au FRUD durant ce mois de décembre dans la zone de Margoïta.

Ce massacre horrible des civils OdahGub commis, 3 jours après la commémoration du crime impuni d’Arhiba s’inscrit dans une tradition criminelle de ce régime et dénote son caractère ininterrompu.

Le FRUD estime qu’aucun pouvoir ne doit se dérober pour appréhender, poursuivre et punir les auteurs de tous ces crimes de masse. "

A noter que les 25 personnes arrêtées début Octobre, parce qu’elles ont des liens de parenté avec des membres du FRUD, sont toujours à Gabode dans l’isolement, sans accès au médecin, ni aux avocats. Ainsi que le plus ancien prisonnier politique Mohamed Ahmed dit Jabha.

Documents joints à cet article :
Dans la rubrique :
  1. Une militante djiboutienne : Aïsha Dabalé
    6 mars 2006

  2. Ratissage dans les Districts du Nord de Djibouti
    5 juin 2006

  3. "l’Affaire Borrel" QUE LA LUMIERE SOIT !
    17 novembre 2006

  4. LES DROITS DE L’HOMME BAILLONNES PAR LE REGIME DE DJIBOUTI :
    28 mars 2007

  5. Lettre au Ministre des Affaires Etrangères de la France
    28 mars 2007

  6. Lettre à Ismael OMAR GUELLEH Président de la République de Djibouti
    30 mars 2007

  7. Exécution extra-judiciaire et exactions contre les civils à Djibouti
    15 mai 2008

  8. DJIBOUTI : Nouvelles exactions des militaires à l’encontre des femmes afars
    20 août 2009

  9. Les Djiboutiens ont dénoncé le 3e mandat de GUELLEH et les exactions contre les civils
    20 juillet 2010

  10. LIBERTE POUR les opposants et militants des droits de l’homme djiboutiens
    11 février 2011

  11. L’hebdomadaire Jeune Afrique épinglé par des Djiboutiens !
    20 avril 2011

  12. PÉTITION. CONTRE LA TORTURE À DJIBOUTI
    24 juin 2011

  13. CNDD - COORDINATION NATIONALE POUR LA DEMOCRATIE A DJIBOUTI
    4 février 2012

  14. La dictature djiboutienne aux abois fait tirer sur une manifestation pacifique d’étudiants
    31 décembre 2012

  15. Djibouti épinglé au Conseil des Droits de l’Homme de l’ONU
    30 avril 2013

  16. CONFERENCE PUBLIQUE... "Djibouti : propositions pour une refondation démocratique"
    21 juin 2013

  17. Mohamed Ahmed dit Jabba, le plus ancien prisonnier politique djiboutien est en danger de mort
    14 août 2013

  18. Lettre de l’AFASPA à M. Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères
    3 septembre 2013

  19. APPEL A LA PAIX
    2 octobre 2014

  20. RéPRESSION à L’ENCONTRE DE LA POPULATION CIVILE DANS LES RéGIONS DE HILU ET SIYARU
    2 novembre 2014

  21. Communiqué de l’Observatoire pour le Respect des droits Humains à Djibouti (ORDHD)
    14 novembre 2014

  22. Vaste offensive et ratissage de l’armée dans le Nord de Djibouti
    24 avril 2015

  23. Communiqué de la Ligue Djiboutienne des Droits de l’Homme
    1er septembre 2015

  24. I. O. Guelleh, Président de Djibouti, poursuit sa répresion sur des civils Afar
    24 octobre 2015

  25. Omar Guelleh met Djibouti à feu et à sang
    23 décembre 2015

  26. Et la répression continue
    26 décembre 2015

  27. 10 femmes djiboutiennes en grève de la faim à Arceuil
    10 avril 2016

  28. Ismaël Omar Guelleh veut-il assoiffer les populations du Nord ?
    6 septembre 2016

  29. LIBERTÉ POUR LE PRISONNIER POLITIQUE JABHA
    2 janvier 2017

  30. Accueil mouvementé pour le dictateur djiboutien Omar Gueleh
    28 février 2017

  31. LE RÉGIME D’ISMAIL OMAR GUELLEH A TUÉ LE PRISONNIER POLITIQUE MOHAMED AHMED JABHA
    2 août 2017