ACCUEILL’Afrique bouge> Djibouti
Dernière mise à jour :
vendredi 22 septembre 2017





   
URGENT
Mohamed Ahmed dit Jabba, le plus ancien prisonnier politique djiboutien est en danger de mort
mercredi 14 août 2013

Le plus ancien prisonnier politique djiboutien est en danger de mort

(alwihdainfo du mercredi 14 Août 2013)
http://m.alwihdainfo.com/Le-plus-ancien-prisonnier-politique-djiboutien-est-en-danger-de-mort_a7909.html

M. Mohamed Ahmed a été battu et menacé de mort par le sergent-chef de la police, en présence du directeur de la prison de Gabode.

Mohamed Ahmed dit Jabha, militant du FRUD détenu depuis mai 2010 à la prison de Gabode.

Malade et affaibli par 3 années d’emprisonnement dans des conditions qui représentent une menace permanente pour pour sa vie, Mohamed Ahmed dit Jabha a failli mourir la semaine dernière après une injection administrée sans son consentement par un détenu à la demande du directeur de la prison. Présentant des œdèmes sur une partie de son corps, il a été hospitalisé d’urgence pendant 2 jours grâce aux protestations de ses codétenus. Ce qui lui a sauvé la vie, Ce n’est pas la première fois que Mohamed Ahmed Jabha fait l’objet des harcèlements policiers.

Selon l’Organisation Mondiale Contre la Torture (OMCT) M. Mohamed Ahmed, fut durant un mois transféré de casernes militaires aux locaux de la gendarmerie et de la sécurité où il a subi plusieurs formes de tortures et de traitements dégradants et inhumains avant d’être incarcéré en détention provisoire depuis juin 2010 à la prison de Gabode sans accès aux soins , ni à l’avocat ni au juge Toujours selon l’OMCT, le 15 septembre 2012, M. Mohamed Ahmed a été battu et menacé de mort par le sergent-chef de la police Farhan Abdi, en présence du directeur de la prison de Gabode. Il aurait à nouveau été agressé par le sergent-chef, fin novembre 2012. Enfin, il a été placé en isolement cellulaire le 28 décembre 2012, privé de contact avec les autres détenus, de visites et de médicaments que lui faisait parvenir des proches.

En mai 2013, ce fut autour du caporal Moussa Chidé Moussa de s’acharner sur lui après l’avoir menotté.

L’OMCT a réagi par un appel urgent en faveur de Mohamed ahmed dit Jabha :

en priant les autorités de Djibouti de garantir, en toutes circonstances l’intégrité physique et psychologique de M. Mohamed Ahmed, conformément au droit régional et international pertinent et notamment aux dispositions de la Charte africaine des droits de l’homme et des peuples, la Convention contre la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants et au Pacte international relatif aux droits civils et politiques.

L’OMCT demande également aux autorités de Djibouti de mettre fin à l’isolement cellulaire de M. Mohamed Ahmed et de faire en sorte qu’il soit promptement présenté devant une autorité judiciaire compétente, qu’il ait immédiatement accès à un avocat de son choix, à des soins médicaux et qu’il puisse recevoir la visite de sa famille. L’OMCT rappelle à cet égard les recommandations formulées par le Comité contre la torture à la suite de l’examen du Djibouti en novembre 2011 (voir le document CAT/C/DJI/CO/1) et celles du Rapporteur Spécial sur la torture dans son rapport concernant l’isolement cellulaire en date d’août 2011 (voir le document A/66/268).

Enfin, l’OMCT réitère sa plus vive inquiétude quant aux faits allégués ci-dessus et demande aux autorités compétentes à ce qu’une enquête immédiate, efficace, exhaustive, indépendante et impartiale soit menée, et ce afin d’identifier les responsables, de les traduire devant un tribunal civil indépendant, compétent et impartial et d’appliquer les sanctions pénales, civiles et/ou administratives prévues par la loi.

Ordonner la libération immédiate de M. Mohamed Ahmed en l’absence d’accusations qui soient en accord avec les règles et les standards internationaux ou, si de telles accusations existent, le déferrer promptement devant un tribunal civil, impartial et compétent tout en garantissant ses droits procéduraux en tout temps.

Dans la rubrique :
  1. Une militante djiboutienne : Aïsha Dabalé
    6 mars 2006

  2. Ratissage dans les Districts du Nord de Djibouti
    5 juin 2006

  3. "l’Affaire Borrel" QUE LA LUMIERE SOIT !
    17 novembre 2006

  4. LES DROITS DE L’HOMME BAILLONNES PAR LE REGIME DE DJIBOUTI :
    28 mars 2007

  5. Lettre au Ministre des Affaires Etrangères de la France
    28 mars 2007

  6. Lettre à Ismael OMAR GUELLEH Président de la République de Djibouti
    30 mars 2007

  7. Exécution extra-judiciaire et exactions contre les civils à Djibouti
    15 mai 2008

  8. DJIBOUTI : Nouvelles exactions des militaires à l’encontre des femmes afars
    20 août 2009

  9. Les Djiboutiens ont dénoncé le 3e mandat de GUELLEH et les exactions contre les civils
    20 juillet 2010

  10. LIBERTE POUR les opposants et militants des droits de l’homme djiboutiens
    11 février 2011

  11. L’hebdomadaire Jeune Afrique épinglé par des Djiboutiens !
    20 avril 2011

  12. PÉTITION. CONTRE LA TORTURE À DJIBOUTI
    24 juin 2011

  13. CNDD - COORDINATION NATIONALE POUR LA DEMOCRATIE A DJIBOUTI
    4 février 2012

  14. La dictature djiboutienne aux abois fait tirer sur une manifestation pacifique d’étudiants
    31 décembre 2012

  15. Djibouti épinglé au Conseil des Droits de l’Homme de l’ONU
    30 avril 2013

  16. CONFERENCE PUBLIQUE... "Djibouti : propositions pour une refondation démocratique"
    21 juin 2013

  17. Mohamed Ahmed dit Jabba, le plus ancien prisonnier politique djiboutien est en danger de mort
    14 août 2013

  18. Lettre de l’AFASPA à M. Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères
    3 septembre 2013

  19. APPEL A LA PAIX
    2 octobre 2014

  20. RéPRESSION à L’ENCONTRE DE LA POPULATION CIVILE DANS LES RéGIONS DE HILU ET SIYARU
    2 novembre 2014

  21. Communiqué de l’Observatoire pour le Respect des droits Humains à Djibouti (ORDHD)
    14 novembre 2014

  22. Vaste offensive et ratissage de l’armée dans le Nord de Djibouti
    24 avril 2015

  23. Communiqué de la Ligue Djiboutienne des Droits de l’Homme
    1er septembre 2015

  24. I. O. Guelleh, Président de Djibouti, poursuit sa répresion sur des civils Afar
    24 octobre 2015

  25. Omar Guelleh met Djibouti à feu et à sang
    23 décembre 2015

  26. Et la répression continue
    26 décembre 2015

  27. 10 femmes djiboutiennes en grève de la faim à Arceuil
    10 avril 2016

  28. Ismaël Omar Guelleh veut-il assoiffer les populations du Nord ?
    6 septembre 2016

  29. LIBERTÉ POUR LE PRISONNIER POLITIQUE JABHA
    2 janvier 2017

  30. Accueil mouvementé pour le dictateur djiboutien Omar Gueleh
    28 février 2017

  31. LE RÉGIME D’ISMAIL OMAR GUELLEH A TUÉ LE PRISONNIER POLITIQUE MOHAMED AHMED JABHA
    2 août 2017