ACCUEILSahara Occidental> Actualité du Sahara Occidental
Dernière mise à jour :
vendredi 3 novembre 2017





   
Le royaume marocain présente un modèle de justice coloniale
Verdict aux antipodes des débats au Tribunal militaire de Rabat
lundi 18 février 2013
9 militants sahraouis condamnés à la prison à perpétuité, 4 condamnés 30 ans de prison, 7 à 25 ans, 3 à 20 ans, 2 à 2 ans (libérés à l’issue du procès après 27 mois d’incarcération), tel est le verdict du dernier procès du Tribunal militaire de Rabat qui est un exemple frappant de la justice coloniale et devrait à ce titre figurer dans les livres d’Histoire. La cinquantaine d’observateurs européens qui se sont relayés durant les 9 jours d’affilé sont prêts à offrir aux Editeurs de manuels scolaires les rapports fournis qu’ils vont rédiger individuellement ou collectivement et qui rendront compte du déni de Droit, non seulement en référence aux traités et conventions ratifiés par le Maroc, mais à sa propre Constitution et à sa législation pénale.

Il y a de quoi être abasourdi à l’énoncé de ce verdict, alors qu’aucune preuve, aucun témoignage de ces 9 policiers, sortis du chapeau du Procureur du roi à l’ouverture du procès, n’ont été produit à la Cour. Le Président a refusé des témoins demandés par la défense : l’ex Ministre de l’Intérieur et les 2 walis avec qui le comité de dialogue était en rapport l’avant-veille de l’attaque du camp de même qu’une députée du Parlement, ancienne transfuge du Front Polisario. Trois témoins sahraouis ont affirmé qu’Enaama Asfari a été arrêté en leur présence dans la maison de l’un d’eux à Laayoune le 7 novembre 2010 en soirée et non le 8, date du PV de la police. Ce n’est d’ailleurs pas le seul PV falsifié en termes de dates et lieux d’arrestations : un chauffeur employé de la Région travaillait ce jour-là alors qu’il est accusé de meurtre au camp de Gdeim Izik... la liste serait longue, mais le compte rendu détaillé que l’on fera prochainement indiquera toutes ces contre-vérités.

Si nous sommes pour notre part abasourdis devant ce déni de justice, c’est une lecture différente qu’en fait Enaama Asfari. “Ce verdict du régime marocain est à usage interne. Il entend raconter à son opinion publique qu’il a rendu justice aux 11 victimes. Alors que c’est la violence du démantèlement du campement pacifique de Gdeim Izik par les divers corps de sa force publique, qui en est responsable. Ce verdict est une vengeance à l’égard peuple sahraoui qui s’est levé en masse durant presque un mois en octobre 2010, comme le feront les autres peuples du Maghreb pour défendre eux aussi leur dignité. Ce procès est une victoire pour nous, il nous a permis de témoigner, d’une part des motivations qui animaient la vieille femme et les jeunes qui ont décidé de s’installer dans notre désert, rejoints par des dizaines de milliers de Sahraouis de manière permanente ou lors de visites pour protester de leurs conditions de vie, des atteintes à leurs libertés et de la spoliation des richesses naturelles de notre pays.

Avec mes camarades nous avons pu exprimer notre idéal pacifique de vivre en harmonie avec le peuple marocain qui lui aussi souffre de ce régime et les autres peuples de la région. Nous avons dénoncé les conditions atroces et illégales de nos arrestations, les tortures et humiliations que nous avons subies dans les commissariats, gendarmeries, dans l’avion qui nous transportait à Rabat et jusque dans les tribunaux de Laayoune et Rabat avant d’être présentés aux juges d’instruction dans des états lamentables. Ils n’ont pas pris en compte ces tortures, de même que les plaintes déposées suite aux séances de torture durant les premiers mois à la prison de Salé2.

Nous avons clamé notre innocence des crimes dont nous sommes accusés car nous sommes des défenseurs des droits de l’homme et ne pouvons attenter à la vie d’autrui. Et cela publiquement, devant tous ces observateurs internationaux ! La lutte continue. Je l’ai comparée dans ma déposition au Tribunal à la Tour Eiffel prévue pour durer 20 ans et qui est éternelle comme Paris, c’est un dicton trouvé sur la papillote qui entourait les chocolats que Claude m’avait apportés à Noël je l’ai montré au Président qui est resté bouche bée.

Au cours de leurs audition,ces militants d’une grande dignité, chacun avec ses mots ont insufflé à la cinquantaine d’observateurs présents une bouffée d’espoir. Ils ont traîné à la barre la colonisation marocaine, devenue de fait la véritable accusée de ce procès.

Il faut aussi indiquer que chacun des accusé au début de son audition a rendu hommage à l’AMDH, aux avocats qui les défendent, aux observateurs internationaux, aux organisations de droits de l’homme de par le monde qui les soutiennent. Les familles des victimes ont aussi reçu des condoléances de leur part.

Des familles qui n’auront pas obtenu la vérité sur les circonstances de la mort de leurs fils ou maris, elles à qui les autorités n’ont pas jugé utile de remettre un certificat médical sur les conditions de décès, qui ne leur ont pas ni permis de voir les dépouilles. Ces morts en service commandé étaient jeunes, à peine formés ou encore en formation ; ils ont été envoyés pour attaquer des civils endormis, brûler leurs tentes, les chasser d’un campement devenu de fait une habitation comme l’a qualifié un des avocats. Un sale boulot. C’était notre rôle d’observateur d’aller auprès des familles pour s’enquérir de leur situation et nous les avons trouvées bien abandonnées au fond de cette salle d’audience où elle ne comprenaient pas tout ce qui se passait. Pourtant elles ont été bien utiles à la manifestation organisée par les nationalistes en réponse à la présence importante des familles et amis des prisonniers sahraouis qui sont parties avant le prononcé du verdict tant la tension était montée et la provocation latente.

Dans cette grande salle d’audience qui résonnait des vers du chant du Front Polisario à chaque entrée des prisonniers, bras levés le V de la victoire au bout des doigts, la dignité n’était pas à la tribune, mais sur le banc des accusés, tel El Bachir Boutenguisa déclarant “Je suis ici par erreur, mais sans regret car la prison a été mon université, j’ai appris beaucoup de choses que je n’ai pas connu à l’école dont j’ai été exclu par le système colonial.”

J’ai relaté ici les premières impressions de cette expérience nouvelle et combien enrichissante de l’observation du dernier procès devant le Tribunal militaire de Rabat qui va être supprimé dans le cadre de la nouvelle législation marocaine. Prochainement les observateurs français (3 avocats, 2 élus, 8 militants associatifs) qui se sont relayés publieront un rapport détaillant à partir des centaines de pages de notes prises au cours des 9 journées de ce procès historique, consécutif du tournant pris par le conflit du Sahara occidental dans un soulèvement populaire sans précédent. Gdeim Izik : “un clou de plus dans le cercueil de la colonisation” ! déclarait en Français Enaama Asfari, en se levant pour répondre aux questions d’un Président qui a eu devant lui des accusés qui ont déboulonné tous les rouages de l’accusation.

Pardon, j’oubliais de préciser que les autorités marocaines avaient pris soin d’inviter des observateurs internationaux francophones (français et belge) et américaines. Ils n’avaient pas d’interprète auprès d’eux pour expliquer au fur et à mesure les débats et n’ont assisté qu’à une partie de la première journée du procès. Pourtant la télévision marocaine s’est précipité sur eux pour recueillir leur témoignage de satisfaction du déroulement de ce procès...

Michèle DECASTER Mandatée par l’AFASPA et le BIRDHSO (Bureau International pour le Respect des Droits de l’Homme au Sahara Occident

Documents joints à cet article :
Images jointes à cet article :
Manifestation sahraouie devant le Tribunal militaire de Rabat le 8 février 2013
  • Taille : 4288 par 3216
  • Poids : 2.1 Mo
  • Titre : Procès des 24 militants sahraouis
  • Format : JPG
 
Dans la rubrique :
  1. Visite royale en terre colonisée
    3 avril 2006

  2. UN AN DE REPRESSION CONTINUE
    5 juin 2006

  3. AMINATOU HAIDAR EN VISITE AU PARLEMENT EUROPEEN
    5 juin 2006

  4. GREVE DE LA FAIM A LA PRISON D’EL AAIUN DEPUIS LE 4 SEPTEMBRE
    13 septembre 2006

  5. Débat à la Fête de l’Humanité
    14 septembre 2006

  6. Cyber-café : lieu de prédilection pour l’arrestation des sahraouis
    18 septembre 2006

  7. Le Maroc essuie un échec cuisant au sommet du Mouvement des Non-alignés
    19 septembre 2006

  8. Etat de santé très alarmant pour des grèvistes de la faim
    25 septembre 2006

  9. AMINATOU HAÏDAR EN FRANCE
    5 octobre 2006

  10. Le Parlement européen dénonce le refus du Maroc de lui permettre la visite du territoire sahraoui
    5 octobre 2006

  11. Le Haut Comité des Droits de l’Homme de l’ONU épingle le Maroc sur sa répression au Sahara Occidental occupé
    15 octobre 2006

  12. AMINATOU HAÏDAR : LE RETOUR EN TERRITOIRE OCCUPE "gueule de bois" pour le colonisateur, enthousiasme pour la population sahraouie
    18 novembre 2006

  13. Déchaînement de la police marocaine lors de la Journée Internationale des Droits de l’Homme
    11 décembre 2006

  14. Arrestation d’Ennaama ASFARI à Smara
    6 janvier 2007

  15. Procès sous surveillance policière à Smara - Sahara Occidental
    15 janvier 2007

  16. ARRESTATION D’UN JOURNALISTE SUEDOIS A EL AYOUN
    20 février 2007

  17. Trafic de stupéfiants sous protection des généraux marocains ?
    24 février 2007

  18. La police marocaine réprime une manifestation indépendantiste sahraouie à Dakla
    15 mars 2007

  19. LE MAROC MIS EN ECHEC A L’ONU
    15 mai 2007

  20. REDOUBLEMENT DE VIOLENCE CONTRE LES SAHRAOUIS
    25 mai 2007

  21. LA JUSTICE MAROCAINE AUX ORDRES DE LA POLITIQUE COLONIALISTE
    31 mai 2007

  22. DES VOYAGEURS MALVENUS AU SAHARA OCCIDENTAL OCCUPE PAR LE MAROC
    7 août 2007

  23. Alors que les pourparlers de paix entre le Maroc et le Front Polisario reprennent sous l’égide de l’ONU...
    8 août 2007

  24. L’ETAT MAROCAIN FAIT UNE NOUVELLE ENTRAVE AU DROIT DE TEMOIGNER ET DE CIRCULER DES SAHRAOUIS
    16 octobre 2007

  25. Le Juge Baltasar Garzón ouvre une information judiciaire pour délit de génocide marocain au Sahara Occidental
    6 novembre 2007

  26. DES MORTS QUI DENONCENT LA REPRESSION DE "NOTRE AMI LE ROI"
    2 décembre 2007

  27. ARRESTATIONS DE SYNDICALISTES EUROPEENS ET SAHRAOUIS
    19 février 2008

  28. APPEL EN FAVEUR DES PRISONNIERS POLITIQUES SAHRAOUIS EN GREVE DE LA FAIM
    12 mars 2008

  29. SOLIDARITE AVES LES PRISONNIERS POLITIQUES SAHRAOUIS
    29 mars 2008

  30. Le Sahara Occidental interdit de visite ?
    25 avril 2008

  31. LA SOLIDARITE EXPRIMEE AU AVEC LE PEUPLE SAHRAOUI
    26 mai 2008

  32. DEUX ETUDIANTS SAHRAOUIS ASSASSINES LORS D’UN SIT-IN
    5 décembre 2008

  33. ENLEVEMENT ET VIOL D’UNE JEUNE FILLE SAHRAOUIE
    24 février 2009

  34. La marche contre le mur de la honte marocain
    28 avril 2009

  35. ONU : Les droits de l’Homme à géométrie variable
    23 mai 2009

  36. Des militants sahraouis réveillent la MINURSO
    26 mai 2009

  37. 4ème report du procès des militants sahraouis en grève de la faim depuis le 4 avril
    2 juin 2009

  38. UN PROCES HAUTEMENT POLITIQUE POUR LES MILITANTS SAHRAOUIS DE TANTAN
    9 juillet 2009

  39. Le Maroc veut briser la résistance sahraouie
    28 août 2009

  40. Nouvelle vague de répression au Sahara Occidental
    22 septembre 2009

  41. Le Sahara occidental dans l’étau marocain
    19 novembre 2009

  42. RASSEMBLEMENT DE SOUTIEN A AMINATOU HAÏDAR
    16 décembre 2009

  43. Nouvelle étape dans l’Intifada pacifique sahraouie
    17 mars 2010

  44. LES PRISONNIERS POLITIQUES SAHRAOUIS EN GREVE DE LA FAIM
    1er avril 2010

  45. LA FRANCE (officielle) se déshonore une nouvelle fois
    4 mai 2010

  46. GRÈVE DES TRAVAILLEURS SAHRAOUIS À LAAYOUNE
    10 août 2010

  47. Liberté pour les prisonniers politiques sahraouis
    26 septembre 2010

  48. La provocation du Maroc, empêtré dans son déni de justice, tombe à l’eau
    6 octobre 2010

  49. Une nouvelle facette de l’Intifada pacifique sahraouie
    18 octobre 2010

  50. L’armée marocaine tue un Sahraoui de14 ans
    25 octobre 2010

  51. MASSACRE COLONIAL AU SAHARA OCCIDENTAL OCCUPE PAR LE MAROC
    13 novembre 2010

  52. LE SURREALISME DE LA JUSTICE MAROCAINE
    9 janvier 2011

  53. LA JUSTICE MAROCAINE DANS LE MARAIS
    15 février 2011

  54. 9ème grève de la faim pour les 3 prisonniers politiques sahraouis pour exiger un procès équitable
    13 avril 2011

  55. LES TROIS MILITANTS SAHRAOUIS LIBERES
    14 avril 2011

  56. Manifestations sahraouies réprimées par la police marocaine
    16 août 2011

  57. Rapport des prisonniers politiques sahraouis
    1er septembre 2011

  58. Les Sahraouies privées d’une patrie indépendante... les femmes d’Afrique s’en mêlent !
    1er octobre 2011

  59. Assassinats, arrestations, tabassages et pillages, la colonisation marocaine suit son court au Sahara occidental
    3 octobre 2011

  60. Grève de la faim des 23 prisonniers politiques sahraouis à Salé
    2 novembre 2011

  61. 27ème jour de grève de la faim des prisonniers politiques sahraouis
    27 novembre 2011

  62. Au 38ème jour de grève de la faim, les prisonniers politiques
    9 décembre 2011

  63. Le Parlement européen rejette l’accord de pêche UE/Maroc dans les eaux du Sahara occidental
    14 décembre 2011

  64. Harcèlement sur les prisonniers politiques sahraouis de Gdeim Izik
    22 février 2012

  65. Jugement contestable et contesté pour les prisonniers sahraouis de Dakhla
    23 avril 2012

  66. Le NON du Secrétaire Général de l’ONU au roi du Maroc
    3 septembre 2012

  67. "Les yeux de Chimène" du Ministre français pour le régime marocain
    26 septembre 2012

  68. Visite de l’envoyé spécial du Secrétaire général de l’ONU au Sahara occidental
    2 novembre 2012

  69. TOTAL ILLEGAL AU SAHARA OCCIDENTAL
    5 décembre 2012

  70. "Droit à la vérité, réparation et réformes : quelles avancées et quelles perspectives pour la justice transitionnelle ?"
    22 janvier 2013

  71. Le royaume marocain présente un modèle de justice coloniale
    18 février 2013

  72. Feu vert de l’ONU à la répression des manifestations
    30 avril 2013

  73. Un jeune sahraoui tué par les forces de répression marocaines
    23 septembre 2013

  74. A propos de l’accord de pêche Union Européenne/Maroc
    13 novembre 2013

  75. Coup de griffe à la légalité internationale au Parlement européen
    10 décembre 2013

  76. MEILLEURS VŒUX DE SMARA SOUS OCCUPATION COLONIALE
    1er janvier 2014

  77. Les droits de l’Enfant au Sahara occidental ? Les mêmes que pour les adultes...
    18 janvier 2014

  78. Naama Asfari dénonce le mensonge de l’OMDH
    14 mars 2014

  79. SAHARA OCCIDENTAL : territoire interdit ?
    20 avril 2014

  80. Lettre à M. Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères, 7 août 2014
    8 août 2014

  81. Enlevée et sequestrée par les autorités marocaines
    8 août 2014

  82. Décès en prison à Dakhla du militant sahraoui des droits de l’homme, Hassana Elouali Aaleya. Les autorités marocaines responsables ?
    1er octobre 2014

  83. Sahara Occidental : RASSEMBLEMENT SAMEDI 8 NOVEMBRE À 15h PLACE DU TROCADERO
    6 novembre 2014

  84. L’ambassadeur du Maroc pris la main dans le sac
    19 décembre 2014

  85. Isabel Lurenço expulsée du Sahara occidental
    24 février 2015

  86. Torture morale supplémentaire pour les prisonniers politiques de Gdeim Izik
    18 mars 2015

  87. Nouvelle provocation du Conseil de sécurité au peuple sahraoui
    30 avril 2015

  88. Grève de la faim d’une mère sahraouie
    12 juin 2015

  89. Procès sous tutelle policière pour Salah Lebsir
    11 août 2015

  90. 40 ANS D’OCCUPATION COLONIALE DU SAHARA OCCIDENTAL : ÇA SUFFIT !
    4 novembre 2015

  91. EN GRÉVE DE LA FAIM ILLIMITÉE
    1er mars 2016

  92. Appel urgent pour les prisonniers politiques sahraouis du groupe de Gdeim Izik en grève de la faim à la prison de Rabat-Salé
    4 avril 2016

  93. Naâma Asfari : Lettre ouverte de prison
    9 avril 2016

  94. Le Conseil de Sécurité de l’ONU prolonge le mandat de la MINURSO
    1er mai 2016

  95. Le coup de sang printanier de Mohamed VI empêtre diplomatie et justice marocaines
    11 août 2016

  96. Inondations catastrophiques au Sahara occidental
    6 novembre 2016

  97. Communiqué des prisonniers politiques sahraouis du groupe de Gdeim Izik
    22 décembre 2016

  98. Conférence de presse de l’ASVDH
    12 mars 2017

  99. Communiqué de presse des osbervateurs internationaux
    18 mars 2017

  100. Solidarité avec les grévistes de la faim deSmara
    18 avril 2017

  101. Nouvelles alarmantes au procès des prisonniers politiques de Gdeim Izik
    18 mai 2017

  102. CRI D’ALERTE DES AVOCATES FRANÇAISES DU PROCÈS DE GDEIM IZIK
    18 juin 2017

  103. Résumé de l’audience du 5 juin 2017
    30 juin 2017

  104. Communiqué des prisonniers politiques sahraouis du groupe de Gdeim Izik
    15 juillet 2017

  105. Verdict du procès honteux des 24 militants de Gdeim Izik
    20 juillet 2017

  106. Nouvelle mesure de rétorsion à l’encontre des prisonniers politiques de Gdeim Izik
    26 septembre 2017