ACCUEIL
Dernière mise à jour :
vendredi 3 novembre 2017




   
Derniers articles publiés
vendredi 3 novembre 2017
Un livre + un film le MARDI 7 NOVEMBRE à partir de 18h30
Présention du film "L’homme qui répare les femmes" de Thierry Michel et Colette Brackman
Présentation du livre "Irréductible Sahraouies, femmes et hommes en Résistance" de Michèle Decaster
Ce Mardi du cinéma de l’AFASPA commencera à 18h30 par la présentation par Michèle Decaster de son livre constitué de récits de vie et témoignages d’une soixantaine de personnes de différentes générations du territoire occupé du Sahara occidental. Un ouvrage illustré de nombreuses photos.
18h30 "Irréductibles Sahraouies, femmes et hommes en Résistance" « Une lutte de décolonisation est affaire collective faite de parcours militants de femmes et d’hommes qui apportent leur expérience, leur sensibilité, leur audace. Ces (...)

lire la suite de l'article
lundi 30 octobre 2017
Arrestation de François Compaoré en France sur mandat international
Norbert Zongo le journaliste qu’il "fallait faire taire"
La Justice française a mis à exécution hier le mandat international à l’encontre de François Compaoré, frère du président déchu et réfugié en Côte d’Ivoire. Joséphine Ouédraogo, Ministre de la Justice du gouvernement de transition avait relancé l’enquête sur les assassinats de Thomas Sankara et ses compagnons ainsi que sur celui de Norbert Zongo. Aujourd’hui les Burkinabés exigent qu’il soit remis à la Justice de leur pays afin que la vérité soit faite sur l’assassinat du journaliste Norbert Zongo qui enquêtait sur la mort du (...)

lire la suite de l'article
jeudi 26 octobre 2017
52ème anniversaire de l’enlèvement et de la disparition de Mehdi Ben Barka
Appel à un rassemblement le 29 octobre 2017
L’Institut Mehdi Ben Barka - Mémoire Vivante et le SNES - FSU appellent à un rassemblement à sa mémoire
Le dimanche 29 octobre 2017 à 18H00
Boulevard Saint-Germain face à la Brasserie LIPP
Métro : Saint-Germain-des-Prés ou Mabillon
52 ans après .... ❖ Pour que cessent les raisons d’Etats. ❖ Pour faire échec à l’organisation de l’oubli et de l’impunité.
Avec le soutien de : (premiers signataires) : Avec le soutien de : (premiers signataires) : Association des Marocains en France (AMF), Association (...)

lire la suite de l'article
mercredi 11 octobre 2017
Communiqué de presse du réseau "Justice pour Thomas Sankara"
Les autorités françaises doivent arrêter François Compaoré
François Compaoré, le propre frère du dictateur Blaise Compaoré chassé par son peuple à l’issue d’une formidable insurrection populaire vient d’accorder une interview dans l’hebdomadaire Jeune Afrique n°2959 du 24 septembre 2017, dans lequel il nargue son peuple.
François Compaoré est inculpé dans l’assassinat, en 1998, du journaliste Norbert Zongo, aussi populaire parmi le peuple burkinabè, que Thomas Sankara. Il est sous le coup d’un mandat d’arrêt international, ce qui signifie, selon les accords (...)

lire la suite de l'article
mercredi 11 octobre 2017
17 octobre 1961 - 17 octobre 2017 56ème Anniversaire - Vérité et Justice
Rassemblement le 17 Octobre 2017 à 18h au Pont Saint Michel à PARIS
Le 17 octobre 1961, des dizaines de milliers d’Algériens manifestaient pacifiquement à Paris contre le couvre-feu discriminatoire qui leur avait été imposé par Maurice Papon, préfet de police de Paris et le Gouvernement de l’époque. Ils défendaient leur droit à l’égalité, leur droit à l’indépendance et le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes. Ce jour-là, et les jours qui suivirent, des milliers de ces manifestants furent arrêtés, emprisonnés, torturés - notamment par la "force de police auxiliaire" - ou, pour nombre (...)

lire la suite de l'article